Terre des Chèvres
REDCAP Journées de l'herbe Chèvres saanen Luzerne en fleur - journées de l'herbe - septembre 2011 Chèvre saanen au pâturage
Impliquer et former les apprenants à la valorisation de l'herbe

Impliquer et former les apprenants à la valorisation de l’herbe 

Retrouvez l’intervention réalisée lors du séminaire final du PSDR Flèche

Impliquer et former en lycées agricoles

L’implication de l’EPLEFPA Terres et Paysages Sud Deux-Sèvres dans le projet PSDR FLECHE a permis à l’établissement de communiquer davantage sur la production caprine régionale et plus particulièrement sur la valorisation de l’herbe. Ce projet a permis aux équipes des structures partenaires d’échanger et d’identifier des pistes de travail. Ainsi, deux projets ont pu voir le jour au sein de la partie lycée de l’EPLEFPA. Tout d’abord, la mise en place à la rentrée 2017 d’un enseignement facultatif à destination des lycéens, puis pour une application à la rentrée 2021, un nouveau module d’initiative local, à destination des étudiants de BTSA Productions Animales.

  • Pratiques professionnelles autour de l’atelier caprin

Ce module est réalisé à raison de 2h/semaine, et est destiné aux apprenants des classes de première et terminale des baccalauréats professionnel (Conduite et Gestion de l’Entreprise Agricole et Gestion des Milieux Naturels et de la Faune) et technologique (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant) de l’établissement. Les apprenants de seconde générale et technologique ainsi que ceux de seconde professionnelle peuvent s’inscrire en fonction des places disponibles.

L’objectif de ce module est le suivant : développer des compétences, essentiellement pratique, des méthodes et des savoir-faire autour de l’atelier caprin de l’exploitation. Les compétences visées étudiées sont principalement : Participer au suivi d’une expérimentation Assurer le suivi d’une partie de l’atelier Maîtriser les gestes professionnels en élevage Découvrir les étapes clés de l’élevage caprin Découvrir des métiers et rencontrer des professionnels de la filière caprine Découvrir les étapes clés de la transformation fromagère.   Ce module est l’occasion d’étudier des thématiques transversales telles que la relation entre les productions fourragères, l’alimentation des chèvres et l’impact sur la production laitière. Ainsi, pour enrichir leur perception du métier, des témoignages de professionnels de la filière intervenant sur le troupeau sont envisagés en fonction de leur souhait ou selon les opportunités des enseignants en charge de cette option ; il s’agit également de découvrir des métiers et de rencontrer des partenaires de la filière caprine. Un « fil rouge » est établi chaque année et est différent d’une année sur l’autre. Pour la rentrée 2020, le groupe de 23 apprenants sera investi dans le projet PEI « Résilience des systèmes caprins » pour proposer des adaptations aux changements climatiques de l’atelier caprin de l’exploitation de l’EPLEFPA.

  • Module d’initiative local : « Vers des systèmes caprins innovants et plus durables »

L’investissement de l’EPL dans le projet PSDR FLECHE, associé à la volonté du Ministère de l’Agriculture d’Enseigner à Produire Autrement, a permis d’adapter et de redynamiser nos enseignements concernant la production caprine. Ainsi début 2020, les modules d’initiative locale (MIL) du BTSA Productions Animales ont été réécrit et mis en application après validation par la DRAAF Nouvelle-Aquitaine

L’objectif de ce module vise à analyser une problématique d’élevage au travers d’une approche systémique d’un atelier caprin dans l’objectif d’apporter des perspectives de durabilité. Différents domaines de compétences seront étudiés : Identifier et évaluer des éléments d’adaptation des élevages caprins aux changements bio-climatiques du territoire. Proposer des pratiques visant à réduire l’utilisation des intrants et en prenant en compte l’empreinte carbone au sein d’un système d’élevage caprin. Comprendre les attentes sociétales pour proposer des adaptations dans les conduites et les conceptions des systèmes d’élevage. Raisonner la rentabilité d’une exploitation sur la base des principes de l’agro-écologie.

  • Proposer des moyens de diversification au sein des systèmes caprins.

Ce module est ainsi pleinement inspiré des travaux et résultats obtenus par le projet PSDR FLECHE, le casdar CapHerb et des projets qui en découlent comme l’UMT SC3D et le PEI « résilience des systèmes caprins ».   L’implication au sein du projet PSDR FLECHE a été une expérience enrichissante pour l’enseignement agricole, permettant ainsi d’être en contact direct avec les acteurs de la recherche et du développement pour ainsi permettre à nos apprenants d’être informés et formés aux problématiques actuelles de la filière caprine.

Impliquer et former au niveau de l’enseignement supérieur

Le projet PSDR FLECHE a également été une opportunité d’associer l’enseignement supérieur aux thématiques de recherche de la valorisation de l’herbe par les chèvres et de sensibiliser les étudiants aux enjeux des filières caprines. Un certain nombre d’actions de recherche du projet Fleche ont également été menés par 18 stagiaires réalisant leur mémoire de fin d’études.

Deux promotions d’étudiants de l’Institut Agro-Agrocampus Ouest ont pleinement participé à l’action de recherche « VR1 : Intérêts, place et limites de l’herbe dans les systèmes d’élevages caprins du Grand Ouest » visant à mieux comprendre les freins et les motivations de la place de l’herbe dans les systèmes caprins en étudiants les perceptions des différents acteurs des filières caprines. Ces deux promotions représentant 50 étudiants de niveau Master 2 (ingénieurs agronomes en spécialisation Sciences et Ingénierie en Productions Animales et étudiants du Master Biologie, Agrosciences sur Parcours Sciences de l’animal pour l’élevage de demain, Master cohabilité par Agrocampus Ouest, Université de Rennes 1 et Oniris).

Ils ont été en charge de mener une étude permettant de recueillir et analyser les perceptions de l’utilisation de l’herbe dans les systèmes caprins par les différents acteurs des filières en développant une démarche par enquêtes qualitatives. Cette étude a été menée en automne 2016 dans les régions Nouvelle-Aquitaine et Sud Pays de la Loire puis en automne 2017 dans la région Bretagne et Nord Pays de la Loire. Ils ont ainsi été formés aux méthodologies d’enquêtes et de construction, de conduite, de retranscription et d’analyse d’entretiens semi-directifs. Ce projet a ainsi été l’occasion de faire-valoir le savoir-faire de la filière caprine, de communiquer sur la production et les filières caprines auprès de la formation de ces étudiants, la production caprine étant souvent développée seulement aux travers d’exemples dans les formations du supérieur. Les étudiants ont également pu appréhender l’importance de la structuration d’une filière au sein d’un territoire, de se rendre compte de l’importance de prendre en compte les perceptions de différents acteurs d’une filière concernant une question précise, même zootechnique (ici les freins et les motivations à une plus grande valorisation de l’herbe au sein des systèmes caprins). Ils ont ainsi pu constater que l’agriculteur et l’échelle de l’exploitation n’est ainsi pas la seule échelle à prendre en considération pour faire évoluer les pratiques agricoles. À l’issue de ce travail, une recrudescence d’étudiants (4 à ce jour) ayant effectué leur stage puis leur début de carrière professionnelle dans le milieu caprin a été constatée, et se poursuit grâce aux liens établis dans ce projet entre les différents partenaires, se poursuivant par d’autres projets, tels que l’UMT SC3D.

Partenaires et remerciements Nous remercions l’ensemble des partenaires et des financeurs du projet PSDR Fleche, l’ensemble des acteurs ayant été enquêtés et les enseignants-chercheurs ainsi que les étudiants ayant participé à la réalisation de ces deux enquêtes. Nous remercions tous les collègues et personnels administratifs qui ont permis la mise en place et le bon déroulement de ses projets pédagogiques.

Rédacteur :

  • Emilie Bonneau-Wimmer, l’EPLEFPA Terres et Paysages Sud Deux-Sèvres • emilie.bonneau-wimmer@educagri.fr
  • Anne-Lise Jacquot, l’Institut Agro – Agrocampus Ouest INRAE, UMR PEGASE