Terre des Chèvres
REDCAP Chèvre alpine au pâturage Qualité des fourrages Gilles Amiot et ses chevres au pâturage
BRILAC L'Europe s'engage en Nouvelle-Aquitaine Conseil Régional des Pays de la Loire FRCAP - Chevriers Nouvelle-Aquitaine - Vendée Résilience des systèmes d'élevage caprins de Nouvelle-Aquitaine - L'Union européenne, le fond européen agricole pour le développement rural et la Région Nouvelle-Aquitaine investissent dans les zones rurales CRDC - Centre de Ressources et de documentation caprine Région Nouvelle-Aquitaine
Expérimentation Prairies multi-espèces

Expérimentation Prairies multi-espèces

La composition des prairies est une question récurrente chez les éleveurs. Pour leur permettre de mettre en commun leur expérience, et de se lancer pour ceux qui hésitent encore, une action collective débute dans le réseau à partir de l’été 2012.

L’implantation de prairies multi-espèces est un des leviers techniques pour renforcer l’autonomie des élevages caprins, en permettant d’étaler la production dans le temps, d’allonger la pérennité, d’améliorer la valeur alimentaire des fourrages, de maintenir une sécurité fourragère, et diminuer les intrants. Cette technique est particulièrement intéressante dans les systèmes pâturant et lorsque les conditions pédo-climatiques ou d’assolement sont limitantes pour la luzerne.

Actions prévues : Suivi des essais qui avaient été mis en place à l’automne 2012 pour 3 ans : un même mélange a été implanté dans 11 élevages du réseau, couvrant une diversité de conditions pédo-climatiques. Approche agronomique et zootechnique. Le bilan de l’essai sera réalisé, car arrivant au terme des 3 années de suivi prévues. Suivi des essais implantés à l’automne 2014 et au printemps 2015. Il s’agit de 12 parcelles (soit 43,5 ha) implantées chez 6 éleveurs de Poitou-Charentes, le lycée agricole de Melle et 2 éleveurs des Pays de la Loire. Approche agronomique et zootechnique. Un travail de communication sera réalisé sur la conduite technique des prairies multi-espèces, notamment les conditions d’implantation (besoin observé sur le terrain). Un stagiaire sera mobilisé pour le suivi de cette action au printemps et à l’automne, et en appui pour la communication auprès des éleveurs et techniciens. Dans le cadre de la réflexion sur la mise en place d’une deuxième série d’essai d’implantation d’un mélange prairial, un groupe de travail a été mis en place. Ce groupe rassemble les techniciens intéressés par la thématique du réseau REDCap, Hugues Caillat (INRA-Patuchev), des éleveurs du REDCap et un expert fourrage de Jouffray-Drillaud (Paul Rouvreau). Par ailleurs, le REDCap bénéficie également de l’expertise d’Aude Brachet (CA49) et de Patrice Pierre (Idele) sur la conduite de la prairie.