Terre des Chèvres
REDCAP Journées de l'herbe Luzerne en fleur - journées de l'herbe - septembre 2011 Chèvres saanen Chèvre saanen au pâturage
Les méteils, c'est quoi ?

Les méteils, c’est quoi ?

Les mélanges céréales-protéagineux (communément appelés méteils) sont des cultures annuelles associant une ou plusieurs céréale(s) et protéagineux. La récolte peut être effectuée en fourrage ou en grain. Les complémentarités entre céréales et protéagineux ont ainsi des intérêts à la fois d’ordre agronomique (rendements plus réguliers, bonne compétitivité aux adventices, meilleure valorisation de l’azote, tolérance accrue aux maladies et à la verse) et zootechnique (aliment plus équilibré, gain d’autonomie protéique). Les méteils sont une solution technique intéressante pour répondre aux enjeux des éleveurs de chèvres et de durabilité de la filière : recherche d’autonomie alimentaire et protéique, cultures bas-intrants et vertueuses dans la rotation.

On vous propose de regarder la vidéo ci-dessous, pour mieux comprendre ce qu’est un méteil, quels sont ses intérêts et comment nous avons construit nos recommandations.

Une enquête menée par le REDCap en 2015 auprès de 14 éleveurs de chèvres de Poitou-Charentes et Pays de la Loire confirme l’intérêt sur le terrain. Ces mélanges permettent, selon les dires d’éleveurs, de produire de l’aliment pour les chèvres "équivalent à un aliment de production", avec "un itinéraire technique plus simple", avec moins d’intrants ("économie d’engrais et de traitements"). Ces cultures "sécurisent également face aux aléas climatiques" et auraient un effet "positif sur la rotation et les sols". Quelques inconvénients sont également relevés par les éleveurs : "la variabilité interannuelle" sur les rendements, la moisson "un peu délicate", "l’investissement nécessaire pour le stockage" et la "valeur alimentaire souvent mal connue et délicate à évaluer". Notons aussi l’intérêt agronomique des méteils dans les rotations pour "couper une prairie et la forte adaptabilité et rusticité des mélanges" aux différents contextes pédo-climatiques de la région.

Pour accompagner les éleveurs caprins expérimentés et novices, le Réseau REDCap a mis en place un dispositif d’acquisition de références en ferme. Entre 2016 et 2019, 190 méteils récoltés par 75 éleveurs de chèvres en Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire ont été étudiés. Pour chaque échantillon, les espèces semées et la dose de semis, ainsi que l’itinéraire technique et le rendement ont été relevés avec les éleveurs. Le mélange récolté a été trié pour déterminer sa composition et ensuite a été analysé en analyse biochimique au Labco de Surgères afin de déterminer la valeur alimentaire.

[Cliquez ici pour en découvrir plus sur la composition des méteils semés par les éleveurs !